Enduro Cathare 23 avril 2009

Voila, cette grande journée est terminée..

Nous revenons tous avec pleins de souvenirs plein la tête.. Je peux vous dire que tout le monde, sans exception, avait la banane en se quittant hier soir.

Tout d’abord, un grand remerciement aux GARCIA brother’s et au Boulet pour leur organisation de la soirée de mercredi et pour la journée de jeudi…

Tout était prévu (un peu dans le bordel, mais on ne refera pas les Ride Air, transfert de voitures au départ, à l’arrivée, dépose du ravitaillement dans un joli petit village, et surtout, une trace idyllique que personne n’oubliera

Je vous épargne la soirée de mercredi, ou bien sûr, les Ride Air on su pleinement exprimer leurs déviances

Merguez, chipolata, grattin de pomme de terre, et tout ça avec en fond des DVD de DH ou l’on voyait plein de gars se casser la binette !!!   c’est marrant, mais ça donnait un avant goût pour le lendemain.

 

1H00 du mat, tout le monde au lit.. enfin presque …. certains étaient chauds bouillants….

6H30, branle bas de combat… le temps d’avaler un petit déj, de tout mettre dans les camionnettes et voitures (sans rien oublier ! ) et le convoi prend la route.

On va chercher Jérome (vendeur chez Fun Passion Cycles), qui fut dans les 10 premiers mondiaux de DH à  une certaine époque !!!!!

Voila, tout le monde arrive en haut du pic de nore… la température tranche radicalement avec celle de la vallée… un vent très fort, et il fait froid…
Tout le monde se met à l’abri dans les voitures pour se changer.. autant dire que la pause pipi et c.c. se fera plus tard….

Dommage car la vue était magnifique, nous voyons au fond la chaine des pyrénées avec les sommets enneigés

 

 

Et c’est parti..

Je ne pourrai malheureusement pas vous faire un compte rendu détaillé des différentes descentes que nous avons fait, car c’est énorme ce que nous avons pu faire.. je ne me rappelle plus de la chronologie également, peut être en fonction de certaines chutes de certains !!!!!

Nous partons par un chemin de montagne en herbe, avec quelques cailloux, et quelques traces récentes de pluie… quelques petites flaques d’eau bien boueuses

Une fois à l’abri du vent, nous faisons donc notre petite pause pipi et c.c. .. cela fait du bien par ou ça passe

Et là, les choses sérieuses commencent..

Descentes en sous bois, en léger devers, sur un tapis de feuilles mortes et d’épines. pas mal d’arbres coupaient la trace, on zizaguait tout en essayant de conserver la motricité… on descendait des passages en devers, on remontait légèrement, redescendait par des petits murs bien raides…

 

Arrive la première petite bosse…

Premier arrêt mécanique… un rayon de la roue arrière du RM GARCIA F s’était fait la malle… les gros bras sont intervenus pour remettre le rayon dans son logement….  et ça a marché….

 

Au passage, vous remarquerez que nous avions bibendum avec nous

 

Après avoir pris une bonne suée, nous redescendons par un single plein de virolos entre les arbres…

Pour arriver à un point de vue magnifique…..

Fini la pause découverte et remontons sur les vélos…

 

La première partie technique commence.. les choses se gatent….

 

Bien sur, il y a un attroupement en bas pour voir qui va se casser la margoulette mais personne ne tombera..

 

Nous noterons uniquement que Papy46 fidèle à ces habitudes a recommencer 3 fois pour faire sa tentative de passage, mais que malheureusement pour cette fois ci, il la fera à pied

Et nous continuons notre descente “en enfer”

Arrivé en bas, nous passons un petit ruisseau :

Bien sur, après cette énorme descente, nous devons remonter… nous croisons un membre de ATTAC VTT qui a fait toute la trace que nous faisons….
La montée fut douloureuse… mais arrivé en haut, le paysage nous réconcilie avec l’effort

Étant vraiment à la bourre (surprenant hein !!!  ), Jérôme dut nous quitter pour aller bosser….

Et là, après une bonne pause, nous entamons la descente vraiment pentue…. pas de cailloux, pas de racines, uniquement 5 murs hypers tendus à faire.

Après un nombre impressionnant de gamelles ! nous reprenons un sentier plus roulant, en flanc de montage… enfin, assez technique, car cela ressemblait à un tobogan avec pleins de virages relevés qu’il fallait prendre très haut… les changements d’appuis étaient importants .

Là, nous enquillons une descente sympa que nous avons nommé “badole spirit” version SOBRE, avec 2 sauts de marches sympa et sans danger.. on prend de la vitesse, et cela saute tout seul…. nous nous sommes faits plaisir en les reprenants 2 fois chacun, surtout pour les photos

 

Et finissons cette portion par un petit mur qui nous emmène sur la route :

Mais comme d’habitude, quand il y en a plus, il y en a encore !!!!

Nous reprenons un petit chemin qui sent la noisette, (sauf qu’il n’y a pas de noisette, mais nous en aurions pu en laisser !!!! ) le long d’un muret de pierre, le chemin défoncé de grosses plaques rocheuses avec des pierres instables,

Papy46 nous fait également voir toutes capacités à tomber :

En passant par un petit saut à l’aveugle,

La descente continue :

Bien que la photo ne nous montre pas tout, FP46 a voulu s’amuser avec le moto de cannibal… résultat, une poignée et une selle déchirée !

Et enfin le gros saut de la mort qui tue

que seul Satamas tentera et qu’il réussira (m’enfin presque), il vous racontera la suite …..

Allez, ce n’est pas fini, mais faut bien continuer de descendre… et là !!! Oh surprise, une dalle de roche bien raide !!!!

Galvanisé par le groupe tout le monde tenta sa chance !!

Euh, ça fait bizarre quand nous sommes tout en haut.. Mais c’est marrant quand nous sommes en bas, en train de regarder les autres faire leur tentative !

Et là, le coup fatal !!!!

Cannibal réussi la descente, mais a déclipsé au niveau de sa pédale automatique, et est lourdement tombé sur sa selle….
résultat : 2 côtes flottantes en vrac !!!

Après la pause déjeuner :

 

Cannibal a du rentrer par la route pour rejoindre les voitures. la journée était terminée pour lui

la reprise après la pause casse croute fut difficile.. la chaleur, les merguez, poulet, jambon, étaient bien présents dans nos estomacs, et surtout, nous attaquons une côte de 5 km de long !!!

Batsandcats en a fait tomber les genouillères, et les casques étaient accrochés derrière le camelback….

 

Nous profitons quand même pour regarder les paysages qui sont magnifiques… Surtout que nous prenions de la hauteur très rapidement. Nous avions une vue imprenable sur toute la vallée avec les petits villages en dessous….

 

Les étirements en haut de la côte furent “presque indispensable”, ainsi que les pauses pipi, casse croute obligatoire !!!

Nous attaquons l’objet tant convoité, une descente qui fait parti d’une spéciale chronométrée d’une compet locale…. et effectivement, ce fut du sport…

En passant les Garcia’s Brothers nous gratifient d’une session de saut, et queSsatamas n’a pas voulu rester en reste… Après une première tentative, il se relance et nous montre toutes ses capacités techniques (malheureusement, je n’ai que la photo du refus d’obstacle  )

Arrivé en bas, le groupe se scinde en deux… les tafiolos à gauche, les hommes à droite   !!!!!

En gros, il y avait encore 2 bosses sympathiques à faire pour pouvoir accéder au nirvana des descentes, mais que certains étaient cuits…..

Et voila, nous attaquons encore une côte par la route d’environ 5 km de route.. On monte au train, mais sur un rythme vraiment bon…. Tout le monde suit… Nous n’étions plus que 5…..

Bon sur ce coup, je n’ai pas pu faire beaucoup de photos…  Le rythme était vraiment soutenu.. pas le temps de faire des photos !!

Une descente de 5 km environ, étroite, pleines de cailloux, avec quelques petites marches bien sympathiques, et à FOND !!!!!!!!

Seb Garcia et Batsandcats ont pris quelques mètres d’avance, Tocata et moi prenions la suite… dans un rythme d’enfer.. Je sentais Tocata me coller aux basques et voulant faire bonne figure pour BLACKOFF, je ne voulais pas lâcher….  donc c’était ON/OFF dans les lignes droites et les virolos….  Je pense que Tocata aurait pu aller un peu plus vite que moi, mais j’avais décidé de lui montrer toutes les capacités d’un endurigide face à un tout mou en “chewim gun …

Arrivé en bas, nous nous n’étions pas aperçu que Papy46 n’était plus collé à nous (ce n’est pas dans ces habitudes
Nous attendîmes quelques minutes, mais rien !!!!

Batsandcats avait encore quelques réserves et décida de partir en léger footing remonter la trace… Notre Papy national avait déchiré son pneu, avait commencé à faire la réparation, mais s’est aperçu qu’il avait oublié sa pompe dans la voiture !

Enfin, après l’avoir attendu, nous refîmes une belle montées, recommencer une belle descente très légère, mais avec des petits sauts pour survoler quelques lits de caillasse… Tocata nous gratifia d’une crevaison à 500 m de l’arrivée
voila…..

J’en suis encore tout émoustillé, et voir même fatigué de me souvenir de tout ça en le racontant…..

C’est vraiment un parcours magnifique et je souhaite à tout le monde de pouvoir le faire…
les Garcia’s Brothers vous accueilleront avec grand plaisirs pour vous faire découvrir leur terrain de jeux..Merci à tous les Ride Air et Ride euse d’avoir participé à cette journée, tout le monde s’est sublimé pour passer tous les obstacles .

Leave a Comment

Filed under OK

Comments are closed.