Tour en vélo

Il n’y a pas de meilleure façon de voyager et d’explorer du siège d’une bicyclette. Avec deux roues sous vos pieds, le monde passe à un rythme parfait ; assez vite pour arriver à quelque chose et assez pour admirer les détails le long du chemin ralentir. Alors que de nombreux blogs ou sites web que rend visite seront parler de vélo autour du monde, il est important de reconnaître que seulement parce que vous ne pouvez pas prendre trois ans hors de vélo partout, il y a toujours la possibilité d’aller pour un mois – ou même seulement une semaine ou deux. Comme tout autre voyage, vous avez seulement à vous assurer que le temps vous attribuer est suffisante pour la distance que vous souhaitez parcourir. Pour rouler pour potentiellement 70 km tout droit et montez les sentiers de montagne, vous devez être en bon état et de bonne santé. Si vous n’avez pas pris de nombreux voyages sur le vélo, vous serez à cheval, commencer à enregistrer quelques kilomètres avant de vous diriger  voyager. La musculation sera également très utile. N’oubliez pas que vous aussi construir votre endurance sur votre voyage, il sera plus facile. Ne pas vous dire que vous ne pouvez pas le faire non plus, quel que soit votre âge – seulement aller à votre propre rythme. Vous serez tellement préoccupé par le paysage magnifique, vous ne serez pas senti la brûlure de toute façon ! Cyclisme prend beaucoup d’énergie et de brûlures des centaines, sinon des milliers, de calories. Si vous avez déjà “touché le mur” sur un vélo, alors vous savez le sentiment d’être appauvri et léthargique. Vos jambes tournent de conduire et votre motivation faiblit. Pour éviter l’effet “bonk”, emballer, des collations emballées à l’énergie en bonne santé pour vous tenir en haleine. Les options incluent les bananes, barres de figuiers, de beurre d’arachide ou de pommes. Les barres énergétiques offrent une combinaison pratique de nutriments pour vous propulser sur la route. Rester hydraté est encore plus important que l’alimentation de votre corps avec des calories en bonne santé. Si vous êtes déshydraté, votre sang va s’épaissir, votre rythme cardiaque va augmenter et vous trouverez généralement qu’un tour autrement plaisir peut se transformer en une corvée épuisante. Plan de boire à intervalles réguliers pour maintenir des problèmes à distance – toutes les 15 minutes est une bonne règle. Passez en revue votre voyage prévu avant de prendre la route. L’une des clés pour éviter un accident est de connaître votre environnement. Si vous connaissez bien la route, vous pouvez aussi anticiper le trafic. Brossez-vous sur les règles de la route, si bien que vous ne vous mettiez pas dans un mauvais endroit. N’oubliez pas, vous êtes beaucoup plus petits et moins puissants que les voitures et les camions vous pouvez partager la route. Cela rend la signalisation appropriée, tourner et l’attention d’autant plus important.

Tour en véloComme le grand jour approche, assurez-vous:

  • Assurez derniers achats de vêtements et de l’équipement.
  • Assurez-vous que toutes les réparations et l’entretien, y compris la lubrification, sont effectués sur votre vélo.
  • Achetez une paire de lunettes ou des contacts et d’obtenir une copie de votre ordonnance.
  • Continuer vos sorties d’entraînement, de travail jusqu’à 50 – à 70 jours-mile monte à la week-end. (Vous pouvez essayer pendant un siècle – 100 miles en une journée -. Si vous faire un voyage de plus de trois semaines) Cherchez collines et des terrains variés, de tenter de simuler le type d’équitation que vous rencontrerez sur votre tournée et faire quelques tours avec des packs à pleine charge pour tester la distribution de poids approprié.
  • Prendre des dispositions pour payer les factures mensuelles à venir en raison pendant votre absence.
  • Assurez-vous que vous avez utilisé tous vos équipements et savoir comment il fonctionne. Faire tous les ajustements finaux à votre vélo.
  • Continuer sorties d’entraînement ; essayer de faire au moins une nuit “shakedown” voyage avec un vélo à pleine charge. Il est préférable de découvrir et de prendre soin des problèmes avant le début de votre tour.
  • Apporter votre vélo dans une boîte renforcée et l’expédier, si elle ne voyage pas avec vous.
  • Procurez-vous vos billets de voyage.
  • Achat de chèques de voyage d’urgence et d’argent de poche.
  • Remplir les prescriptions médicales à durer plus longtemps que votre voyage.
  • Changer la livraison du courrier ou courrier ont eu lieu au bureau de poste.

 

 

 

Comments Off on Tour en vélo

Filed under Cyclisme

Le VTT un sport pas comme les autres !

le VTT est un sport pratiqué par de nombreuses personnes à travers le monde. Comme son nom l’indique le VTT abréviation de Vélo Tout-Terrain, est pratiqué sur des pistes hors réseau routier, généralement des terrains accidentées, des montagnes ou des descentes. On utilise pour cela un vélo spécialement conçu, qui partage plusieurs caractéristiques d’un vélo normal, avec en plus des spécificités propres pour améliorer la durabilité et la performance de ce vélo, vu l’environnement dans lequel se pratique ce sport.

 

Différents modèles de VTT existent sur le marché, pour couvrir la panoplie des pratiques exercées avec ce type de vélos. En fonction de son utilisation, on peut scinder l’offre VTT en quatre types, le VTT loisir destiné à faire des sorties occasionnelles quelque soit le terrain, le VTT sport destiné aux compétiteurs et pratiquants professionnels, le VTT performance pour ceux qui cherchent à améliorer leur performance, et obtenir le meilleur résultat avec leur vélo, et enfin le VTT conçu pour le spectacle et  qui revêtent un caractère dangereux.

 

Plusieurs critères entrent dans le choix de votre VTT, donc il vous revient de se poser les bonnes questions, avant d’opérer votre choix comme par exemple : une pratique pour les loisirs ou les compétition, le choix du terrain sur lequel évoluer, le niveau technique, le confort, la condition physique, et le temps libre disponible pour s’entraîner.

 

Des accessoires spéciaux accompagnent souvent l’exercice du VTT en plus du vélo, on trouve les gants, lunettes, chaussures, vêtements, systèmes d’hydratation, GPS, pompe et des feux LED, mais aussi les équipements de protection tel que, le casque, blindés et coussinets, et le kit des premiers soins.

 

On distingue plusieurs pratiques de VTT, en voici les plus répandues :

 

Le cross-country Le cross-country : c’est une pratique qui requiert une condition physique parfaite, mais aussi une parfaite connaissance des techniques de pilotage sur les terrains sur lesquels doivent évoluer les pratiquants de ce type de VTT. Le trajet à parcourir correspond généralement à une boucle de 10 km, le pilote est intégralement autonome et maître de son vélo sur tous les aspects. Le VTT a utilisé pour le cross-country doit être semi-rigide.

 

la randonnée : Elle se pratique sur des chemins de terre ou des pistes non godronnées, il existe également de part le monde des sentiers dédiés à cette pratique.

 

L’Enduro ou All mountain : Ce sport allie plusieurs pratiques de VTT à la fois, l’endurance du cross-country, la vitesse de la descente, et la technicité du free-ride. Il se pratique sur des terrains montagneux et difficiles, c’est la pratique la plus polyvalente de toutes les pratiques VTT.

 

La descente : C’est une épreuve individuelle par laquelle le pratiquant parcours une trajectoire à pente, généralement ayant le départ d’un sommet, pour arriver au point voulu en descendant et en passant par divers obstacles. Pratique dangereuse nécessitant une expérience conséquente, vu les terrains rides sur lesquels se pratique ce sport.

 

Le Dirt :  Il s’agit d’effectuer des sauts, cette pratique est dédiée uniquement aux sauts à vélo, inspirée du BMX. Des figures sont à exécuter par les pratiquants de ce sport sur des terrains spécialement dédiés.

 

Enfin il faut signaler que la pratique du VTT n’est pas sans danger, par contre certaines pratiques sont à haut risque, ce dernier est inhérent à la nature du terrain et les contraintes du timing et des figures à effectuer. D’où  la nécessite de s’équiper en outils de protections adéquats surtout pour les pratiques les plus extrêmes.

 

Comments Off on Le VTT un sport pas comme les autres !

Filed under VTT

Avantages d’un vélo électrique

Les vélos électriques ont été autour assez longtemps pour avoir une grande acceptation de propagation et gagnent en place du marché actions que les acheteurs et les régulateurs se développer en beaucoup plus informés sur les solutions de vélos électriques. L’éducation et l’apprentissage des clients véritablement faire une différence dans le développement de l’entreprise. Droit voici quelques faits essentiels cruciaux à savoir sur les vélos électriques de sorte que vous êtes beaucoup mieux acheteur et le promoteur du mouvement e-bike. Lorsque vous connaissez les détails, vous pouvez appuyer répandre la phrase et à éduquer les autres.

L’innovation technologique est supérieure et la réception supérieure.

Les fabricants des moteurs de moyeu pour les vélos électriques sont également de lancer de nouveaux programmes de propulsion, améliorant les programmes de freinage, et d’améliorer le mode de puissance électrique aide. Les entreprises de batteries ont juste conçu une nouvelle batterie de l’époque, de la chaleur supplémentaire résistant, loin meilleure qualité de vie, plus rapide de charge et de la graisse légère. Les fournitures de technologies existantes pour un vélo d’habitude semblent pas les modèles uniques fabriqués maladroits recherche des vélos comme s’ils étaient sur ​​une tierce sciences de prix honnête. Le style et la fonctionnalité est considérablement améliorée et ne feront plus. J’ai observé un client dans un magasin de vente au détail bicyclette qui marchait approprié passé les vélos électriques et interrogé le greffier de la place des e-bikes ont été situés. Ils certain ne se distinguent pas du point de vue du type, mais ils ne se distinguent de toutes efficacité tour.

Remplacements sont accessibles pour les piles et autres articles sans longues attentes pour les navires porte-conteneurs en provenance de Chine. Les belles vraiment des ajustements dans les dessins et les images permettent également pour les accessoires comme les lumières normales, podomètres et même des porte-bouteilles d’eau pour être facilement fixés aux vélos. Coureurs E-bike n’ont pas vraiment à l’ordre distinctif de leurs composants, ils peuvent utiliser ce qu’ils ont actuellement ou investir dans les articles de leur magasin préféré en ligne.

Les caractéristiques exclusives des vélos électriques sont ainsi as- le pliage des vélos pour le stockage et le transport est merveilleux et l’amélioration. Les plis de vélo, la gestion des bars et des sièges effondrement, et les pédales même s’enclenchent. Les améliorations apportées à la pondération la lumière tout en tenant la longévité et l’intégrité de la moto sont également grandement améliorée. Ces vélos ont été mis sur un programme de régime très efficace de perdre dix – £ 20 sur une courte période de temps.

Avantages d'un vélo électrique

Avantages d’un vélo électrique

Certains avantages de e-vélos

  • Plusieurs zones de vélos électriques sont proposés dans les boutiques de vélo, donc si le vélo électrique est interrompu, vous pouvez simplement remettre à vélo restaurer magasins.
  • Lorsque la batterie est vide, vous pouvez pédaler le vélo.
  • Vous pouvez rester à l’écart de visiteurs confitures simplement parce que vous pouvez utiliser les pistes cyclables lors de la conduite d’un vélo électrique. Cet avantage peut vous faire économiser une tonne de temps.
  • Vous pouvez profiter de l’air vivifiant et un environnement magnifique lors de la conduite.
  • Il est assez facile à recharger la batterie.
  • Il ya beaucoup de variétés de vélos électriques sur le marché aujourd’hui, afin que vous puissiez choisir le 1 qui vous convient idéal.
  • Si le cycle électrique est sale, vous pouvez laver vous-même.

Comments Off on Avantages d’un vélo électrique

Filed under E-vélos

Balade à vélo, être heureux

Balade à vélo, être heureux

Balade à vélo, être heureux

Dans 25 des 27 pays de l’UE, vélos règle. Et il ya des preuves convaincantes que pédalage augmente le quotient de bonheur national.
Des vélos sont un excellent mode de transport pour ceux qui recherchent la liberté des embouteillages, les tracas de transport public et un moyen idéal pour exercer leur corps. Randonnée à vélo, en plus d’aider votre sensation de mieux et rester en forme, est également une option rentable pour aller n’importe où dans Londres. En outre, il contribue également à réduire l’empreinte carbone que les vélos n’émettent pas de gaz toxiques – ou autrement. Peut-être les multiples avantages (santé, écologique, économique etc) sont impérieuses de plus en plus à travers le monde à opter pour le vélo comme leur mode de transport. Ces jours-ci le mode de la bicyclette est un rattrapage rapide avec les gens de Londres, qui utilisent de plus en leurs bicyclettes vers et depuis leurs bureaux et autres lieux qu’ils visitent fréquemment. Alors que le cyclisme est une joie que vous débarrasse des embouteillages et les tracas du transport public, assurez-vous de le garder bien entretenus et réparés afin d’être en mesure de continuer à profiter de la douceur de roulement et sans interruption à chaque fois. Bien sûr, personne n’aime l’idée d’être bloqués sur le chemin. Toutefois, en raison du manque de temps et de volonté parfois adéquate, il devient difficile de prendre le vélo à l’atelier de réparation et attendre à l’extérieur jusqu’à ce que le travail est fait par les militaires. Pour cette raison, de nombreux cyclistes finissent glisser le même vieux vélo lent ou être bloqués avec tous leurs amis en les laissant loin derrière. Des vélos sont également parfaits compagnons car ils vous faire économiser beaucoup de temps. Temps, tout comme l’argent, est une denrée essentielle à la vie. Perdre il est parfois équivalent à des conséquences négatives. Lorsque vous possédez une voiture, vous perdez beaucoup de temps dans les embouteillages et les stations d’essence. Pire encore, vous devez passer du temps à la recherche d’une place de stationnement. Ces incidents ne se produisent pas avec des vélos parce qu’ils peuvent manœuvrer à travers le trafic facilement.
Fédération européenne des cyclistes a croqué une autre série de chiffres, et les résultats ont été très intéressante – et très complémentaire à vélo propriété. Il semble que les pays ayant les scores les plus élevés dans la nouvelle “Le bonheur World Report” ‘Nations Unies sont pratiquement tous les meilleurs scores sur le cyclisme le baromètre de la fédération.

Numéro un sur la liste de bonheur, Danemark, est également en tête dans le cyclisme de l’UE sur le baromètre, qui mesure les niveaux quotidiens à vélo, cyclotourisme, l’activité de plaidoyer, les ventes de bicyclettes et la sécurité des cyclistes. En fait, les classements corrélation exactement pour les quatre meilleurs buteurs – Les Pays-Bas se classe deuxième sur les deux listes, la Suède troisième sur les deux, et la Finlande quatrième sur les deux. La cinquième sur le baromètre, mais 11 de l’Allemagne pour le bonheur. La Belgique est sixième pour le cyclisme, huitième dans le bonheur.

 

Et les pays qui jugent mal pour faire du vélo ne sont pas aussi heureux. Malte, par exemple, s’est vu attribuer 27 en Europe pour faire du vélo, et 18 pour le bonheur.

Comments Off on Balade à vélo, être heureux

Filed under Cyclisme

L’équipement de sécurité pour le vélo de montagne

Vélo de montagne peut être une activité amusante et exaltante. Toutefois, afin d’en profiter, vous devez avoir tous les accessoires de sécurité appropriées nécessaires pour vous protéger contre les chutes, les accidents et autres événements imprévus qui ont tendance à être assez fréquent lorsque vous êtes en course par un tel terrain rocheux ou perfide. Voici les six premiers accessoires de sécurité que tous les amateurs de vélo de montagne a besoin d’avoir:

L’équipement de sécurité pour le vélo de montagne

L’équipement de sécurité pour le vélo de montagne

Casque

L’élément de sécurité supérieur est, bien sûr, le casque. En fait, vous ne serez pas seulement un casque pour protéger votre tête, mais un casque intégral qui permettra de protéger l’ensemble de votre visage et la tête contre les chutes ou les branches et le feuillage aléatoires qui peuvent obtenir sur votre chemin. Gardez à l’esprit que d’un casque de vélo de montagne est très différente d’un casque de vélo, qui ne tend à recouvrir le dessus de votre tête. Un casque de vélo de montagne ressemblera plus à un motocross ou dirt bike casque. Il aura un masque de protection vital, tout en vous permettant de voir et de sentir le vent dans votre visage grâce à un certain nombre de passages.

Protection des yeux

 

Également essentiel est d’avoir une protection oculaire appropriée. Dans ce cas, vous voulez des lunettes, lunettes de soleil pas. Une paire de lunettes appropriées pour le vélo de montagne sera très bien comme une paire de lunettes de ski ou des lunettes de vélo de saleté. Ils auront une grande surface pour voir à travers et aussi avoir une sangle robuste qui permet aux lunettes de rester sur votre visage, même sur un casque intégral. Vous devez lunettes pour vous protéger du soleil, les reflets, le vent, la saleté, la poussière, la boue, les feuilles, les corps étrangers et tout ce que vous pouvez rencontrer.

Gants

Il est également important sont des gants. Gants de vélo de montagne sont beaucoup plus minces et en matériau plus souple que le sport ou des gants de travail typique. La flexibilité est essentielle car le vélo de montagne vous oblige à tenir à quelque chose en permanence et ont une forte emprise. Gants de vélo de montagne auront également certaines sections de matériau plus dur sur eux, comme les zones caoutchoutées ou en plastique pour le dos de la main pour protéger vos mains contre les coupures et les éraflures.

Coudières

Puisque vous êtes assis sur un vélo, ayant coudières est également essentielle . Coudières pour protéger vos bras pendant que vous roulez dans des zones denses de bois. Ils permettront également de protéger vos bras dans un accident ou tombe.

Protège-tibias

Puisque vous aurez  se diriger probablement  à travers les buissons denses, herbes ou les sentiers rocailleux, protège-tibia sont un autre essentiel. Les protège-tibias pour protéger vos jambes de tout le sous-bois dense, rochers, rondins, branches et sur tout ce que vous roulez.

Pantalon de vélo de montagne

Vous pouvez acheter des pantalons spécialement conçus pour le vélo de montagne. C’est un autre élément de vêtements critiques à avoir si vous êtes sur les pistes. Ils mettront en vedette la durabilité et la flexibilité supplémentaire pour quelqu’un vélo. En outre, l’étanchéité est également essentiel, car vous pourriez avoir besoin de passer par un chemin boueux ou à quelques centimètres d’eau. Un rembourrage supplémentaire serait trouvée dans les genoux, ainsi que le spandex ou d’un tissu similaire pour un maximum de flexibilité

Comments Off on L’équipement de sécurité pour le vélo de montagne

Filed under Cyclisme

Cour Texas refuse l’appel SCA de cas de Lance Armstrong

 lance armstrong_2011 LOS ANGELES, le 30 mai 2014 (AFP) – La Cour Suprême du Texas traité Lance Armstrong
un autre revers vendredi dans sa tentative de conserver une entreprise de collecte de $ 12 millions
il a payé le cycliste déchu de bonus. Le tribunal a refusé le mouvement d’Armstrong pour le soulagement temporaire, il a déjà déposé
plus tôt ce mois-ci dans un effort pour endiguer la tentative de SCA Promotions pour récupérer
trésorerie, il lui a rendu après une procédure d’arbitrage en 2006 sous forme de primes pour son
2002 2003 et 2004 tour de la France triomphe. Armstrong a été dépouillé de ses sept titres tour de France pour dopage et
donné une suspension à vie du sport, finalement admettre l’an dernier que tous
sept de ses victoires du Tour de France ont été alimentés par interdit
performances amélioration de médicaments. SCA texane avait retenu une prime de 5 millions de dollars qu’il a été prévu de passer
après le sixième d’Armstrong Tour de France triomphe en 2004 en raison de dopage
revendications circulant en Europe. Armstrong a pris SCA en justice et obtenu gain de cause en arbitrage. Mais depuis son
interdiction et l’admission de dopage, SCA a tenté de récupérer l’argent de Armstrong
et la société mère de l’équipe cycliste US Postal Service, Tailwind Sports
ainsi que les frais autorisés et intérêts.

Leave a Comment

Filed under Nouvelles

Google véhicule auto-conduite reconnaît Cyclistes

la notion de véhicules de conduite auto se rapproche de la réalité, l’inquiétude sur la tête de la plupart des gens est la sécurité des autres usagers de la route. Les plus exposés de ce qui serait les piétons et les cyclistes; ceux qui n’ont pas un, airbag véhicule équipé de protection dans leur propre. C’est déjà assez difficile d’effectuer certains conducteurs individuels nous voir quand nous sommes vélo, donc faire confiance à un PC pour faire la même chose est naturellement difficile. Comme le leader incontesté dans la création d’une voiture auto conduite, Google se révèle leur génie est autour de la tâche. Avec plus de 700.000 miles enregistrés, ils ont été mettent leur voiture à l’épreuve avec des scénarios plus complexes du monde réel. Google's_Lexus_RX_450h_Self-Driving_Car Google vient de publier une vidéo qui montre ce que leur automobile souverain est «voir» quand il tombe sur des scénarios uniques pour les zones exemple de construction, passages à niveau, et même les cyclistes. La voiture dispose de la capacité de reconnaître un cycliste sur la route derrière ou en face d’elle, leur céder en cas de besoin, et aussi d’interpréter les signaux manuels. Dans le film suivant, la voiture de Google ralentit pour permettre à un cycliste de prendre la voie après avoir reconnu leur signe de la main. Ce révèle que nous pourrions être plus proche que beaucoup ont cru à une exploitation, et plus important encore tout à fait sûr, auto conduite du véhicule. Je n’abandonnerai pas mon trajet de vélo pour un véhicule de sitôt, même si elle peut générer, mais je me sens certainement mieux connaître la technologie permettra de protéger les cyclistes. Peut-être l’avenir de partager la route avec les voitures ne sera pas si terrible après tout.

Leave a Comment

Filed under Nouvelles

L’importance des nouveaux crampons CLIPLESS

Il existe plusieurs modèles de pédales clip-moins là-bas, mais ils ont tous de la même manière . Un taquet qui est spécifiquement conçu pour verrouiller dans votre système de pédale est reliée à la partie inférieure de votre chaussure de cyclisme. Comme vous marchez inévitablement sur votre propre taquet parfois, ils portent souvent beaucoup plus rapide par rapport à la pédale elle-même. Beaucoup d’entreprises font délibérément la cale d’un métal plus mou comme laiton pour éviter une usure excessive sur la pédale. Il est moins coûteux de remplacer un petit taquet en laiton de la pédale elle-même. Pour que fort sentiment bien quand vous êtes enfermé dans, il est crucial que vous remplacez vos crampons de temps en temps. Je me sens un peu plus récents effectuer lorsque l’on travaille avec mes Crank Bros Egg Beaters, donc j’ai décidé maintenant serait le jour de nouvelle taquet. Cela vous permet de corriger l’emplacement de la cale de l’avant vers l’arrière. Les plus trois crampons de la rue de trou (SPD SL par exemple) sont fendus pour permettre la cale elle-même pour déraper. Juste enlevé les deux vis et jeter le taquet et vis en détresse. Vos nouveaux crampons auront vis de rechange incorporées. IMG_1771 Re-position de la nouvelle cale exactement de la même place et serrer les vis neuves. Si vous vous demandez ce que la plaque d’argent est, Sidi préconise le recours à une plaque de protection avec des pédales Crank Bros, puisque les ressorts grilles reposent droite contre la face inférieure de la chaussure. nouveau taquet brillant. Remarquez les lèvres qui collent à travers le dessus et le dessous sont sensiblement plus grand et plus défini ainsi que sur celui porté ci-dessus. Cela va produire un lien beaucoup plus solide à la pédale. Avant d’envisager l’obtention de nouveaux pédales, assurez-vous d’évaluer l’état de vos crampons. Vous pouvez gérer pour obtenir que «comme neuf» fonctionnalité supplémentaire pour seulement quelques dollars.

Leave a Comment

Filed under Cyclisme

Nous rejoindre


VENEZ NOUS REJOINDRE !
Mais, pourquoi nous rejoindre ?
Notre but premier en créant les “Ride Air” est de pouvoir organiser des randonnées communes sur tout le territoire national, même si nous sommes souvent très éloignés.

Soit par des randonnées locales où l’on se rejoint, soit par une randonnée annuelle, la “Ride Air”.

L’outil internet nous aide énormément pour pouvoir communiquer entre nous, échanger des avis, des informations techniques, des vidéos, des photos, et d’entretenir l’amitié.

Mais cet outil informatique a un coût !
L’hébergement de ce site et du forum, entre autre.
Nous avons décidé également d’aider une organisation humanitaire, ce qui est bien dans l’esprit “Ride Air”.

C’est pour cela que nous avons créé une association, et que nous demandons une cotisation annuelle pour être membre des “Ride Air”.

Mais cela implique plus qu’une simple cotisation.
On demande aux membres de participer activement à l’association dans la mesure de ses moyens.
En participant au forum, en apportant des informations techniques, sur des randos, des photos, des expériences, et surtout sa bonne humeur… .

Voila, c’est aussi simple que ça de devenir “Ride Air” faire du VTT, partager, aider une association humanitaire, participer… .

Comment nous rejoindre ?

C’est simple : il suffit de cliquer sur le lien suivant : bulletin d’adhésion , d’imprimer ce bulletin, et de le renvoyer accompagné d’un petit chèque du montant de la cotisation (ou + ! A votre bon cœur !)


Comment participer ?

Tout d’abord il suffit de participer régulièrement au forum des Rides Air http://forum.ride-air.fr/ ,
Vous pouvez vous tenir informer et participer dans les topics de la rubrique « La vie de l’association ».
Et pour ceux qui le veulent, vous pouvez participer à des groupes de travail comme, par exemple, l’organisation de la « Ride Air », la mise en place de la section humanitaire, toutes les idées et aides sont les bienvenues !

Est-on obligé d’adhérer pour participer au forum ?

Non, l’association met à la disposition à tous son forum «http://forum.ride-air.fr/ » si vous partagez son esprit.

Mais sans membres, l’association ne pourra pas perdurer et continuer ses actions, dont par exemple la mise à disposition d’un forum fiable et sécurisé.

Alors … REJOIGNEZ NOUS AU SEIN DE L’ASSOCIATION RIDE AIR …
ET BON RIDES A TOUS !

Leave a Comment

Filed under OK

Qui sommes nous ?

Fin 2005, nous nous rencontrons sur le forum vélo vert pour nous retrouver sur la randonnée Brive Rocamadour en Mars 2006.
Nous sommes une petite dizaine de Riders, venus des 4 coins de la France, qui nous rencontrons après des semaines d’échanges virtuels.

Enfin, nous pouvons mettre un visage, un vélo, sur un pseudo et un avatar. c’est génial !

Suite à cette randonnée, nous restons en contact grâce au forum Vélo Vert.

Après plusieurs randonnées communes, organisées par des clubs, ou par nous, notre groupe a grandi. L’idée de faire une grande randonnée annuelle avec tout le groupe a germé.

La Ride Air I sur Rocamadour (LOT) est née. (Voir rubrique souvenir souvenir sur le forum).
Depuis, chaque année, nous nous retrouvons quelque part en France pour partager notre passion. (Ride Air II : région parisienne – Ride air III : Bretagne).

Une grande amitié est née entre tous, et nous avions besoin pour nous retrouver d’un cadre qui nous ressemble : le forum, le site et l’association Ride Air.

C’est ce que nous avons fait après mûre réflexion..

Nous avons tout d’abord créé une association, pour récolter quelques fonds, afin de financer l’hébergement du site et du forum…
Nous sommes maintenant chez nous.

Ensuite, nous avons développé l’idée d’aider une association humanitaire. Nous travaillons encore dessus, afin de ne pas faire d’erreur… Il faut trouver une association sérieuse, qui réponde également à notre philosophie. On tiendra le site à jour de nos dernières démarches.

Sur le forum, tu trouveras de la bonne humeur, de la déconne, ça vanne souvent, mais rien de bien méchant… par contre, nous savons rester sérieux. Nous parlons de matériels, d’un maximum de marques de vélos, des différentes pratiques de vtt, mécanique, raids, sorties communes, de nos souvenirs en commun, du web concernant le vtt : site de vpc, artisans, de matériel rare, d’entrainements, de nos petits bobos, mais également de musiques, cinéma, vidéo, etc…

Tout le monde apporte sa pierre à l’édifice, avec son expérience, sa passion, et surtout par sa participation.

Voila qui nous sommes et ce que nous voulons faire dans le futur.

Si ta philosophie est la nôtre, rejoins-nous ….

Leave a Comment

Filed under OK

Charte

Une passion, un espritEntre RIDE AIR,pas de chichi mais un esprit et une philosophie ” carpe diem”, vivre intensément et profiter a chaque instant du moment…
Qui que tu sois, ou que tu sois, et peu importe sur quel bike tu roules, le principal est la bonne humeur, le partage de cette passion commune qui nous animent tant qu’est le VTT.

PARTAGE

    • Je partage avec les autres la passion du VTT,

 

    • Je communique avec les autres, dont les Rides Air (Forum et rencontres) avec respect, humour, esprit de camaraderie,

 

    • Je pratique le VTT en toute convivialité avec les autres,

 

    • Je participe à des randonnées et épreuves VTT…

 

ECO-CITOYENNETE

    • Je respecte et protège l’environnement dans lequel j’évolue, pour cela:

 

    • Je roule le plus possible sur les chemins et sentiers pour éviter de détruire la végétation,

 

    • Je respecte la réglementation, dont celle des zones protégées,

 

    • Je respecte la faune et la flore,

 

    • Je respecte les propriétés privées,

 

    • Je respecte et je suis courtois avec les autres utilisateurs de mon terrain de jeux,

 

    • Je pratique le VTT en toute sécurité pour moi et pour les autres.

 

Leave a Comment

Filed under OK

Bienvenue sur le site officiel de l’association Ride Air

Ride Air, une association sans prétention autre que prendre du plaisir autour du VTT !Être un Ride Air c’est aimer le VTT sous toutes ses formes et véhiculer ses valeurs !Écologie, partage et plaisir ! Peu importe ta monture, peu importe le nombre de km parcourus, ce qui compte c’est de partager la même passion et se retrouver, organiser et s’impliquer dans cette passion !Que ce soit le Xc, le marathon, l’enduro, le Freeride, la DH, le street, le Single Speed, le 29″ le 29″ Single Speed … ! pas de frontières pour être un Ride Air !

 

Retrouvez nous sur notre forum

 

Forum Ride Air

 

 

Leave a Comment

Filed under OK

La Trespouzienne

Dimanche, nous arrivons avec papy46 un poil en retard au point de rendez-vous… il reste de la troupe FP46, Yeti47 (désolé Loubou mais nous n’avons jamais pu te rejoindre).
Nous avons juste décollé avant le départ groupé du 40 km. Ouf, la première descente se fera sans personne devant nous.
L’avantage de partir de Trespouze c’est d’être presque le point culminant du coin donc premier single = une descente.
La prise de contact avec les premiers cailloux se fait avec un poil d’hésitation. FP46, file devant moi sans que j’arrive vraiment à l’accrocher … Derrière, cela se débrouille plutôt pas mal pour Papy46 avec son petit SC et pour Yeti47 qui découvre son Ells.

 

 

La suite du parcours est une succession de montées (en mode portage/poussage pour certaines) et de descentes bien sympathiques. Je commence à prendre de l’assurance dans les descentes. Je balance bien le vélo dans les appuis, tellement bien que le pneu avant décide de partir en grève et se barre de la roue avant .
C’est bien la première fois que mon montage notube ne tient pas (peut-être un problème de sous gonflage??) Pas grave, on répare et on re-part de plus belle.
Arrivé à la bifurcation 40/60 km, FP46 nous quitte et prend la direction du 40 km pour cause de repas familial.

 

 
Les descentes suivantes furent excellentes : rapides, lentes, un peu techniques. J’ai une fois de plus joué au boulet de service en pinçant de l’avant. Les gars de Figeac en ont profité pour passer devant nous mais pas pour longtemps. (ils nous ont promis que la prochaine Transfigeacoise sera à la hauteur de l’édition 2008).

 

 

Vers le 40 km, Papy46 commence à souffrir.

 

 

Il n’est pas le seul. Les montées se font plus dures (ou plutôt je les trouve plus dures, les descentes sont toujours aussi amusantes et grisantes pour le vendéen que je suis.
À l’arrivée, le repas chaud est bien venu pour requinquer les organismes.

 

Donc rien à jeter dans ce raid (sauf les pneus du Liteville). Pour ceux ayant fait la TransFigeacoise, je dirai qu’il s’agit d’un raid dans le même esprit ie offrir les plus belles descentes sans trop se bruler les jambes dans les montées.

 

À refaire l’année prochaine avec la même équipe de joyeux RA

 
Quelques photos (pas beaucoup car j’ai merdé avec l’APN)

 
Papy46

 

 

Session poussage (surement une habitude des propriétaires de Ells)

 

 
Quelques paysages brumeux en début de matinée

 

 

J’ai joué au touriste

 

 

Papy46 et Yeti47 dans les arbres

 

 

Une des descente de la journée vue de loin

 

 

Leave a Comment

Filed under OK

Roca Roca 2009 BIS : le 13 avril 2009

Joli petit CR par Fernand Naudin

 

Quelques semaines auparavant, me voici convié par les Ride-Air, et par
l’intermédiaire de Tib à une virée-raid-ballade-chrono-casse-croute
autour de Rocamadour. Étant lotois, et ayant déjà entendu parler des
bestiaux, je ne pouvais pas manquer l’occasion. La date approchant, et
la pluie tombant, mon enthousiasme chute en flèche. Nonobstant
l’adversité météorologique, et prenant mon courage à deux grips, avec
les encouragements de Tib la veille (ouais ouais, il va faire beau,
prévois la crème solaire et le string), je règle le réveil pour ce
lundi fatidique.
Lundi, 7h : premier constat, soit le Gillot-Pétré
de Tib picole, soit il est extrêmement optimiste, soit il est menteur.
Le temps est très couvert et brumeux. Alea jacta est (traduction :
qu’est ce qu’ils parlent à Strasbourg), direction Rocamadour.
Une
fois sur place, à la bourre comme il se doit, je vois que pas mal de
monde est déjà sur place. Ca fait plaisir. Fidèle à sa réputation,
Baptiste change ses plaquettes avant de partir.

 

 

La caravane
s’élance. Le début est calme, avec une succession de singletracks
tantôt montants, tantôt descendants, un peu de pistes forestières, et
des jolis paysages, enfin de ce qu’on aperçoit à travers la brume …
Première
bosse un peu sérieuse, on perd du monde à l’arrière, et on commence à
sortir les outils : Papy a explosé son petit plateau. La puissance
n’est rien sans maitrise :mrgreen:
Premiers tirages de bourre en descentes, premières chute, un pédalier explosé, la routine quoi :roll:
Les choses sérieuses commencent. Fred indique un petit passage sympa à
flanc de falaise. Ca commence par un portage bien raide dans les
marches en calcaire, et après, on m’indique un chemin. Je ne vois pas
de chemin …ou alors :o
, s’agirait il de cette mince bande de terre de 20 cm de large,
glissante comme du verglas, gavée de pierres non moins glissantes et de
racines, qui surplombe un joyeux à pic de 100 m ? Ah ben oui !

 

 

 

N’ayant pas d’héritage caprin, j’appréhende un peu. Bon, ça passe quand même, quelquefois à pied j’avoue. On continue par une p :rouge:
de bosse bien raide, et qui n’en finit pas, le peloton commande à
s’étirer. S’ensuit une superbe descente ou certains embrassent la terre
d’accueil, à l’instar du Pape. Starchout nous la joue Brian Joubert sur
un joli tapis d’herbe (petit joueur !).

 

 

Après un petit portage pour
contourner un champ, on attaque une bosse, du genre qui compte dans la
vie d’un VTTiste. Bien raide, super longue (j’ai déja entendu ça
quelque part), elle va en finir quelques uns. On attend d’ailleurs un
petit moment en haut les éclopés, on commence à prendre froid et à se
faire bouffer par les moustiques.

 

 

Rapide topo : on est super gave
trop à la bourre, et on prévient le resto qu’on sera un tantinet en
retard sur l’horaire. Doux euphémisme … :roll:
On
trace ! Fred nous dit : une descente de 23 virages, et on y est
presque. 2-3 furieux partent devant, je les suis pour une baston
ambiance Joe Bar Team. Arrivé en bas, je ne me souviens pas avoir passé
23 virages. Coup de fil la haut : le verdict est sans appel, il faut
remonter. Et là, c’est le drame ! Ca piiiique les jambes ! C’est dur,
c’est long (toujours comme …), et ça n’en finit pas (ah non, pas là
!). On retrouve le bon chemin à l’embranchement, tout en haut en fait :x
On
se gave les 23 virages, et après un peu de défrichage le long de la
Dordogne, on retrouve les autres. Je repense alors à un truc …ah, oui
! J’AI FAAAAAIIIIIIMMMMM !
Un peu normal, il est déja trois heures :shock:
Après
un chemin de long de la Dordogne qui finit de nous crépir, nous
arrivons à la pizzeria.

 

 

L’heure est grave. Tout le monde guette son
assiette, il n’y a plus d’amis, des vrais loups. On descend quand même
quelques boissons énergétiques à base d’orge et de houblon, un fraisier
pour faire digérer, un rhum vanille, et plus personne ne veut repartir.

 

 
Il est déjà 5h d’ailleurs. On remonte chercher les voitures dans le
fourgon de Fred en mode WRC, et c’est ainsi que se termine cette
excelllllente journée.
Vivement la prochaine ! ;)

 

 

Deux liens pour plus de photo  :
http://picasaweb.google.fr/sianyocq0/RocaRocaII110409?authkey=Gv1sRgCM_t8uer39HBRQ

http://picasaweb.google.fr/sianyocq0/RocaRocaII110409ByCrapoto?authkey=Gv1sRgCPP6ycfq9oeNygE

Leave a Comment

Filed under OK

Enduro Cathare 23 avril 2009

Voila, cette grande journée est terminée..

Nous revenons tous avec pleins de souvenirs plein la tête.. Je peux vous dire que tout le monde, sans exception, avait la banane en se quittant hier soir.

Tout d’abord, un grand remerciement aux GARCIA brother’s et au Boulet pour leur organisation de la soirée de mercredi et pour la journée de jeudi…

Tout était prévu (un peu dans le bordel, mais on ne refera pas les Ride Air, transfert de voitures au départ, à l’arrivée, dépose du ravitaillement dans un joli petit village, et surtout, une trace idyllique que personne n’oubliera

Je vous épargne la soirée de mercredi, ou bien sûr, les Ride Air on su pleinement exprimer leurs déviances

Merguez, chipolata, grattin de pomme de terre, et tout ça avec en fond des DVD de DH ou l’on voyait plein de gars se casser la binette !!!   c’est marrant, mais ça donnait un avant goût pour le lendemain.

 

1H00 du mat, tout le monde au lit.. enfin presque …. certains étaient chauds bouillants….

6H30, branle bas de combat… le temps d’avaler un petit déj, de tout mettre dans les camionnettes et voitures (sans rien oublier ! ) et le convoi prend la route.

On va chercher Jérome (vendeur chez Fun Passion Cycles), qui fut dans les 10 premiers mondiaux de DH à  une certaine époque !!!!!

Voila, tout le monde arrive en haut du pic de nore… la température tranche radicalement avec celle de la vallée… un vent très fort, et il fait froid…
Tout le monde se met à l’abri dans les voitures pour se changer.. autant dire que la pause pipi et c.c. se fera plus tard….

Dommage car la vue était magnifique, nous voyons au fond la chaine des pyrénées avec les sommets enneigés

 

 

Et c’est parti..

Je ne pourrai malheureusement pas vous faire un compte rendu détaillé des différentes descentes que nous avons fait, car c’est énorme ce que nous avons pu faire.. je ne me rappelle plus de la chronologie également, peut être en fonction de certaines chutes de certains !!!!!

Nous partons par un chemin de montagne en herbe, avec quelques cailloux, et quelques traces récentes de pluie… quelques petites flaques d’eau bien boueuses

Une fois à l’abri du vent, nous faisons donc notre petite pause pipi et c.c. .. cela fait du bien par ou ça passe

Et là, les choses sérieuses commencent..

Descentes en sous bois, en léger devers, sur un tapis de feuilles mortes et d’épines. pas mal d’arbres coupaient la trace, on zizaguait tout en essayant de conserver la motricité… on descendait des passages en devers, on remontait légèrement, redescendait par des petits murs bien raides…

 

Arrive la première petite bosse…

Premier arrêt mécanique… un rayon de la roue arrière du RM GARCIA F s’était fait la malle… les gros bras sont intervenus pour remettre le rayon dans son logement….  et ça a marché….

 

Au passage, vous remarquerez que nous avions bibendum avec nous

 

Après avoir pris une bonne suée, nous redescendons par un single plein de virolos entre les arbres…

Pour arriver à un point de vue magnifique…..

Fini la pause découverte et remontons sur les vélos…

 

La première partie technique commence.. les choses se gatent….

 

Bien sur, il y a un attroupement en bas pour voir qui va se casser la margoulette mais personne ne tombera..

 

Nous noterons uniquement que Papy46 fidèle à ces habitudes a recommencer 3 fois pour faire sa tentative de passage, mais que malheureusement pour cette fois ci, il la fera à pied

Et nous continuons notre descente “en enfer”

Arrivé en bas, nous passons un petit ruisseau :

Bien sur, après cette énorme descente, nous devons remonter… nous croisons un membre de ATTAC VTT qui a fait toute la trace que nous faisons….
La montée fut douloureuse… mais arrivé en haut, le paysage nous réconcilie avec l’effort

Étant vraiment à la bourre (surprenant hein !!!  ), Jérôme dut nous quitter pour aller bosser….

Et là, après une bonne pause, nous entamons la descente vraiment pentue…. pas de cailloux, pas de racines, uniquement 5 murs hypers tendus à faire.

Après un nombre impressionnant de gamelles ! nous reprenons un sentier plus roulant, en flanc de montage… enfin, assez technique, car cela ressemblait à un tobogan avec pleins de virages relevés qu’il fallait prendre très haut… les changements d’appuis étaient importants .

Là, nous enquillons une descente sympa que nous avons nommé “badole spirit” version SOBRE, avec 2 sauts de marches sympa et sans danger.. on prend de la vitesse, et cela saute tout seul…. nous nous sommes faits plaisir en les reprenants 2 fois chacun, surtout pour les photos

 

Et finissons cette portion par un petit mur qui nous emmène sur la route :

Mais comme d’habitude, quand il y en a plus, il y en a encore !!!!

Nous reprenons un petit chemin qui sent la noisette, (sauf qu’il n’y a pas de noisette, mais nous en aurions pu en laisser !!!! ) le long d’un muret de pierre, le chemin défoncé de grosses plaques rocheuses avec des pierres instables,

Papy46 nous fait également voir toutes capacités à tomber :

En passant par un petit saut à l’aveugle,

La descente continue :

Bien que la photo ne nous montre pas tout, FP46 a voulu s’amuser avec le moto de cannibal… résultat, une poignée et une selle déchirée !

Et enfin le gros saut de la mort qui tue

que seul Satamas tentera et qu’il réussira (m’enfin presque), il vous racontera la suite …..

Allez, ce n’est pas fini, mais faut bien continuer de descendre… et là !!! Oh surprise, une dalle de roche bien raide !!!!

Galvanisé par le groupe tout le monde tenta sa chance !!

Euh, ça fait bizarre quand nous sommes tout en haut.. Mais c’est marrant quand nous sommes en bas, en train de regarder les autres faire leur tentative !

Et là, le coup fatal !!!!

Cannibal réussi la descente, mais a déclipsé au niveau de sa pédale automatique, et est lourdement tombé sur sa selle….
résultat : 2 côtes flottantes en vrac !!!

Après la pause déjeuner :

 

Cannibal a du rentrer par la route pour rejoindre les voitures. la journée était terminée pour lui

la reprise après la pause casse croute fut difficile.. la chaleur, les merguez, poulet, jambon, étaient bien présents dans nos estomacs, et surtout, nous attaquons une côte de 5 km de long !!!

Batsandcats en a fait tomber les genouillères, et les casques étaient accrochés derrière le camelback….

 

Nous profitons quand même pour regarder les paysages qui sont magnifiques… Surtout que nous prenions de la hauteur très rapidement. Nous avions une vue imprenable sur toute la vallée avec les petits villages en dessous….

 

Les étirements en haut de la côte furent “presque indispensable”, ainsi que les pauses pipi, casse croute obligatoire !!!

Nous attaquons l’objet tant convoité, une descente qui fait parti d’une spéciale chronométrée d’une compet locale…. et effectivement, ce fut du sport…

En passant les Garcia’s Brothers nous gratifient d’une session de saut, et queSsatamas n’a pas voulu rester en reste… Après une première tentative, il se relance et nous montre toutes ses capacités techniques (malheureusement, je n’ai que la photo du refus d’obstacle  )

Arrivé en bas, le groupe se scinde en deux… les tafiolos à gauche, les hommes à droite   !!!!!

En gros, il y avait encore 2 bosses sympathiques à faire pour pouvoir accéder au nirvana des descentes, mais que certains étaient cuits…..

Et voila, nous attaquons encore une côte par la route d’environ 5 km de route.. On monte au train, mais sur un rythme vraiment bon…. Tout le monde suit… Nous n’étions plus que 5…..

Bon sur ce coup, je n’ai pas pu faire beaucoup de photos…  Le rythme était vraiment soutenu.. pas le temps de faire des photos !!

Une descente de 5 km environ, étroite, pleines de cailloux, avec quelques petites marches bien sympathiques, et à FOND !!!!!!!!

Seb Garcia et Batsandcats ont pris quelques mètres d’avance, Tocata et moi prenions la suite… dans un rythme d’enfer.. Je sentais Tocata me coller aux basques et voulant faire bonne figure pour BLACKOFF, je ne voulais pas lâcher….  donc c’était ON/OFF dans les lignes droites et les virolos….  Je pense que Tocata aurait pu aller un peu plus vite que moi, mais j’avais décidé de lui montrer toutes les capacités d’un endurigide face à un tout mou en “chewim gun …

Arrivé en bas, nous nous n’étions pas aperçu que Papy46 n’était plus collé à nous (ce n’est pas dans ces habitudes
Nous attendîmes quelques minutes, mais rien !!!!

Batsandcats avait encore quelques réserves et décida de partir en léger footing remonter la trace… Notre Papy national avait déchiré son pneu, avait commencé à faire la réparation, mais s’est aperçu qu’il avait oublié sa pompe dans la voiture !

Enfin, après l’avoir attendu, nous refîmes une belle montées, recommencer une belle descente très légère, mais avec des petits sauts pour survoler quelques lits de caillasse… Tocata nous gratifia d’une crevaison à 500 m de l’arrivée
voila…..

J’en suis encore tout émoustillé, et voir même fatigué de me souvenir de tout ça en le racontant…..

C’est vraiment un parcours magnifique et je souhaite à tout le monde de pouvoir le faire…
les Garcia’s Brothers vous accueilleront avec grand plaisirs pour vous faire découvrir leur terrain de jeux..Merci à tous les Ride Air et Ride euse d’avoir participé à cette journée, tout le monde s’est sublimé pour passer tous les obstacles .

Leave a Comment

Filed under OK

Salagou 12-13 Décembre 2009

Compte rendu par Crapoto

 

Voilà, fin octobre, Nénéguzzi nous propose un petit week-end “Ride Air” au Salagou, région où il habite.

 

Cela faisait un bout de temps que nous en parlions sur le forum, mais n’ayant pas de membre “Ride Air” sur la région, nous ne savions pas trop comment nous organiser.

 

Mais voilà, Nénéguzzi nous a rejoint sur le forum quelques temps auparavant, et son enthousiasme, sa participation a fait qu’il s’est très vite intégré parmi nous ;-). D’emblée, il nous a proposé de prendre en main l’organisation de ce week-end..

 

Il nous propose de réserver l’hôtel, la pizzéria du samedi soir, ainsi que l’apéro chez lui…

 

Nous sommes nombreux à donner notre accord pour venir, cela vient de loin pour pouvoir pédaler au salagou… Shupa de la Loire-Atlantique, les Auvergnats et Auvergnates, Bordelais, Toulousain, Lotois, etc… .

 

C’est parti, samedi matin, 8H00. Je prends la route pour récupérer FP46 chez lui… Batsandcats qui devait faire du covoiturage avec nous a eu un problème de santé, et a du malheureusement pour lui (et nous) renoncer au voyage.

 

Nous roulons tranquillement, découvrant par la même de magnifique région que nous traversons, le viaduc de Millau, le Larzac… Sur Figeac, le thermomètre annonce – 4.5° c !!!! 🙁

 

On se dit, qu’il va y avoir du soleil, mais on va se les geler !!!

 

Nous arrivons sur le coup de 11H30 au village de Celle, petit village abandonné sur les berges du lac Salagou. L’endroit est magnifique… . Cette terre rouge, le lac, les montagnes autour… . C’est magique.

 

Nous appelons Papy46 qui était sur le coin depuis la veille, pour savoir ou ils en sont.. Mais pour une fois, ce n’est pas Papy46 qui est en retard. Nous apprenons que Papy46 a un jumeau caché 🙂 : Nénéguzzi !!! 🙂 . Il est complétement à la bourre, mais il assume bien ce statut de n’être jamais à l’heure 🙂

 

Nous profitons avec FP46 pour monter nos vélos, et nous ne pouvons nous empêcher de rouler un peu sur cette terre rouge, pleine de bosses, très techniques.

 

Le reste de la troupe arrive, nos auvergnats : Tricky, Loubou, La Fouge Girl qui se sont trompés de route, Cannibal, Shupa et Goupil, les Garcia Brothers qui arrivaient de Toulouse, Bordeaux, Nantes, Pacou46 de Cahors et le local Neneguzzi avec Papy46, Mariette…

 

Tout le monde se présente à Nénéguzzi, et nous attaquons le pique-nique ou chacun avait emmené quelques spécialités locales de chez lui 😉

 

C’est parti sur le coup de 14H00, pour faire le tour du lac… environ une trentaine de km.

 

Le terrain de jeu est magnifique, avec toujours en arrière plan, le lac ou les montagnes… Cette terre rouge, de la roche, des petits raidillons ou il faut vraiment pousser très fort sur les jambes, voir des murs à descendre ou la technique est importante…

 

Mariette qui fait du vtt depuis peu de temps nous surprend ! Elle attaque direct, toutes les difficultés. Je la vois passer des marches, des descentes vraiment très pentues sans se poser de questions… Elle est impressionnante de volonté, et rien ne l’arrête. Pendant ce temps là, La Fouge Girl pédale sur un rythme infernal… faut vraiment la suivre sur le roulant. Elle nous mettra complétement dans le rouge le dimanche…

 

Comme à chaque sortie Ride Air, Shupa mitraille dans tous les sens, prend de l’avance pour être au bon endroit. Comme d’habitude, il nous a fait quelques shupettes magnifiques lors de passages techniques, en se retrouvant sur le dos, à côté de son vtt 🙂

 

Comme toujours, on papotte, on pousse le vtt, on s’arrête toutes les 5 mn, histoire de s’en raconter de bien bonnes :-)… Enfin, comme d’hab! On se marre bien.

 

Papy roule fort de temps en temps, mais dès que Mariette était au loin, on le voyait rebrousser chemin pour la retrouver. Pacou46 commençait à parler certainement de sa bmw à La Fouge Girl 🙂 . Cannibal et Goupil reforment le couple habituel de pousseurs dans les raidillons. Les Garcia Brothers cherchent eux les petits passages techniques. Et Nénéguzzi ouvrait la trace.

 

Shupa, comme toujours a voulu faire le discret, il a crevé, et au lieu de nous appeler ou crier pour que l’on l’attende, nous l’avons perdu… 🙁  nous l’avons retrouvé 20 mn plus tard…

 

Cannibal nous a commencé le Tour de France en prenant la route qui longeait notre sentier. 🙂

 

Sur le coup de 17h00, il commençait à faire froid, le soleil disparaissait tout doucement… Le lac était magnifique avec ce soleil rasant… Il était temps que l’on rentre, si l’on voulait voir encore clair…

 

Nous arrivons aux voitures, nous nous dépêchons de nous changer (à glagla !!! ) et prenons la route pour aller chez Nénéguzzi pour prendre l’apéritif…

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Nénéguzzi, je vais vous le présenter très simplement… C’est un passionné…. Tout ce qu’il fait, c’est passionnément… et entre autre, il adore le vin, le bon vin.

 

Mais comme il dit, il y a trop de vin en France, donc il a décidé de se passionner pour le vin de sa région. Il connait tous les propriétaires terriens du coin, les viticulteurs, et nous fait donc une dégustation de plusieurs bouteilles choisies par lui à prendre dans un ordre bien établi.

 

Malheureusement, n’étant pas amateur de vins, je ne pourrais donc pas vous donner mon sentiment. Si vous questionnez shupa, je pense qu’il pourra vous donner son avis sur la question, car vu l’éclat de ses yeux ce soir là, il a aprrécié très fortement cette dégustation 🙂

 

Nous avions rdv à 21H00 à la pizzéria. après, ils ne voulaient plus nous servir… À 21H00, nous étions encore chez Nénéguzzi, qui ne s’inquiétait pas de notre retard 🙂

 

Je lui signale quand même qu’il faut que nous y allons, car comme nous le dit très justement Tocata : “Tu sais que demain, nous faisons du vtt !! ” 🙂

 

Nous arrivons sur le coup de 21H30.

 

Le repas se passe bien, sauf sur la fin, ou Cannibal nous a fait comprendre qu’il avait quelques petits troubles de la digestion 🙂

 

Nous nous couchons à l’hôtel que nous avait réserver Nénéguzzi sur le coup de minuit…  La nuit se passa dans le calme pour une fois….

 

Petit déjeuner à 8H00, rdv chez Nénéguzzi à 9H00.;  Fidèle à sa réputation que nous avons découvert la veille, Néné est à la bourre 🙂

 

Pour une fois, Papy46 est un petit rigolo à côté 🙂

 

Nous prenons la route pour aller sur Orlagues dans les Montagnes Noires. Lieu géographique complétement différent du lac du Salagou. C’est un parc naturel, avec de “vraies montagnes”, très boisées, avec beaucoup de cailloux, des sommets en dents de scies. Enfin bref, encore un paysage magnifique !

 

Nous nous changeons très rapidement, car il fait très froid.. Goupil ressemble à un ninja !

 

Nous faisons environ 2 ou 3 km sur le plat, histoire de s’échauffer. Puis, nous attaquons la première montée qui doit bien faire 5 kms environ. On se réchauffe très rapidement. Tout le monde l’attaque à son rythme. Ayant mon objectif Transv en tête, je m’étais dit qu’il fallait que j’attaque dans les montées… histoire de me faire les cuisses. Nous montons avec Tricky, Pacou à un bon rythme… Loubou avec sa patte folle n’est pas loin derrière. On sent que le vélo de route lui a donné la caisse 😉

 

Nous attendons tout le monde en haut. Le vent est plus important et donne encore plus de sensation de froid !

 

Nous attaquons tout de suite la descente qui fait également 5 ou 6 km.  De la caillasse fuyante, des feuilles mortes au début… Pas très simple de prendre de la vitesse, car cette partie est très piégeuse. Mais, tout le monde la passe sans problème..

 

Ce qui est magnifique dans ce parcours, c’est qu’il y a plein de sortes de terre, de cailloux, de roche, en virolos, en courbe, dans les sous bois, en dalle rocheuse avec des marches ou de belles lignes droite pour prendre de la vitesse.. Pour ceux qui aiment le technique, ils sont ravis :love:

 

Nous recommençons une très longue montée.. Idem, je décide de la monter le plus vite possible pour me faire la caisse.. Pacou46 me sert de lièvre, j’essaie de m’accrocher à sa roue ! Il me décroche…. Mais, ce n’est pas moi qui l’oblige à accélérer 🙂 .La Fouge Girl a décidé également d’avancer très fort dans cette ascension! Elle imprime un rythme de folie. Je m’accroche également juste derrière elle. Je me mets dans le rouge complet, il faut que je tienne, elle devient mon lièvre. Ce qui est le plus énervant, c’est qu’elle continue de parler à peine essoufflée !!!! Pendant que moi, je n’en pouvais plus… Pacou46 ayant vu ça, il décida d’accélérer très fort, histoire de semer La Fouge Girl…. 🙂

 

Nous arrivons là haut…. Attendons également le groupe… On se marre bien avec un groupe de randonneurs pendant ce temps 🙂

 

Et voila une nouvelle descente qui fut magnifique.. Nous enchainons les passages techniques, cela me rappelle l’enduro cathare, nous passons des marches, du pentu, des parties très caillouteuse ou mon endurigide me rappelle que cela tape bien du cul 🙂

 

Quel bonheur !!!!

 

 

Nous repartons pour une petite montée, ou j’envoie le pâté en sachant que c’était la dernière… Et encore pour une dernière fois, une majestueuse descente ou l’on s’amuse avec Papy46 et FP46 à essayer de se passer dans les virages, en suivant Nénéguzzi 😉 une bonne partie de rigolade, car la moindre faute de pilotage pouvait être une place de perdue au minimum, voir, partir dans le décors 🙂

 

Nous arrivons sur le parking des voitures… Nous nous changeons rapidement, car le froid est vraiment vif… Nénéguzzi avait acheté du pain, nous nous faisons un pique-nique sur les bancs tous ensembles…

 

Nous allons boire un café dans le bistrot local, et nous nous séparons chacun de notre côté pour rejoindre nos régions respectives 😉

 

Voila encore un excellent week-end organisé parfaitement par Nénéguzzi, ou le savant mélange “Ride Air” a fonctionné à plein : vtt, découverte d’une région, rigolade, bouffe au programme.

 

Merci à lui, ainsi qu’à son épouse pour nous avoir reçu chez eux, alors qu’ils ne nous connaissaient pas du tout hormis que par le forum 😉

 

Nous espérons bientôt retourner sur leurs terres avec les parigots en 2010, et les accueillir également chez les différents membres Ride Air 😉

 

Merci encore pour ce magnifique week-end…

 

 

Retrouvez l’ensemble des commentaires, des photos des RA présents sur le topic du forum dédié à cette sortie :

 

Les photos de la sorties sont visibles dans l’album Picasa suivant :

Leave a Comment

Filed under OK

Niner 9 SIR de Starchout

Une nouvelle catégorie pour vous faire décourvir les nouvelles montures des Ride Air.
C’est Starchout qui s’y colle en premier pour nous dévoiler son nouvel achat! Un NINER 9 SIR


 

Raison de l’achat : Bah quitte à roulé différent autant aller jusqu’au bout donc ss 29′ niner —— j’aime l’acier et les cadres qui ont des tubes de faibles sections et que l’on ne voit pas partout

 

Les couleur sont sympas. Tu peux le passer en multi aussi.

 

 

Pour les impréssions c’est un peu tot car je n’ai fais que 35 km. Pour l’instant, j’ai constaté une très bonne motricitée dans les montées, pas d’inertie au niveau des roues.

 

 

En descente avec des cailloux, c’est magique tu tire tout droit ça ne bronche pas.

 

 

D’autres impréssions ultérieurement au fur et à mesure de mes sorties et une fois mes réglages de position terminés car j’attends ma selle et la tige de selle

 

 

 

La liste des composants :

 

    • Cadre                    Niner                   SIR9 taille S

 

    • Fourche                 Skyde                 Alcapara

 

    • Jeu de direction     Chris King

 

    • Pédalier                 Rotor                   Agilis XC3

 

    • Plateau                  Rotor                   104×33

 

    • Jeu de pédalier      Hope

 

    • Pédales                 Crank Brothers    Eggbeaters C

 

    • Chaine                   SRAM                   PC48

 

    • K7                          Niner                   Pignon 22 dents

 

    • Cintre                    Salsa                   Moto Ace

 

    • Potence                 Salsa                   SUL

 

    • Grips                      ESI                      Chunky

 

    • Freins                    Hope                   X2 Pro

 

    • Leviers de frein      Hope                   X2 Pro

 

    • Moyeu avant          Hope                   Pro 2

 

    • Moyeu arrière        Hope                   Pro 2 SS

 

    • Rayon                    DT Swiss             Comp

 

    • Ecrou de rayon      DT Swiss             Alu

 

    • Jantes                    Stan’s                ZTR Arch

 

    • Pneu AR                 Hutchinson        Toro 29×2,15

 

    • Pneu AV                 Hutchinson        Toro 29×2,15

 

    • Chambres à air      Valve +sealant NoTubes

 

    • Serrages de roues Salsa                 Ti av

 

    • Selle                      FRM                   Black hole

 

    • Tige de selle          Skyde                Mostaza Derecha

 

    • Collier de selle       DKG                    29,6

 

    • Divers                    Problem Solvers  vis plateau alu;

 

Leave a Comment

Filed under OK

Garoutade

Une journée!!

 

Il n’a fallu qu’une journée pour liquider les 300 places disponible pour cette édition de la Garoutade.
Par chance, le bouche à oreille à fonctionné à bloc chez les Ride Air. Pour preuve la listes des RA inscrits :
    • Alex575

 

    • Antouaine

 

    • Batsandcats

 

    • Cannibal

 

    • Cmaison

 

    • Crapoto

 

    • Fantomas

 

    • FP46

 

    • Jbmout

 

    • La Gandzou

 

    • Pacou46

 

    • Papy46

 

    • Satamas

 

    • Shupa

 

    • T1000

 

    • Tricky

 

    • Yeti47

 
Le programme officiel est alléchant :

“Le parcours reste toujours aussi engagé et intéressant : 70 km pour 2700 m de dénivelé positif, montées sur pistes et descentes sur sentiers très techniques …” 
 

 

Leave a Comment

Filed under OK